La Russie et l’OTAN se testent

Opération Zapad 2017, ou plutôt Ouest 2017. Depuis plus d’un mois, quelque 12.700 militaires, 7.200 Bélarusses et 5.500 Russes, participent à des exercices qui visent à protéger la Russie d’une éventuelle attaque sur son territoire. Ces exercices « ont une portée antiterroriste et un caractère purement défensif », a indiqué lors d’une conférence de presse le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine. Ce dernier accuse les médias et les capitales occidentales de « faire circuler des mythes à propos de la soit-disant ‘menace russe’. Quels sont les enjeux réels de ces exercices ? Toutes les réponses à vos questions avec Fabien Herbert des Yeux du Monde.

Martin Arnal Auteur

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l'actualité depuis le plus jeune âge. Créateur de C L'Info

Laisser un commentaire