/I>Télé est mort, vive CNEWS ?

I>Télé est mort, vive CNEWS ?

Ce lundi matin à 6 heures, I>Télé devient officiellement CNEWS. Initialement prévu en octobre, le lancement de la chaîne d’information du groupe CANAL+ a dû être reporté suite à la grève historique qui aura vu partir près de 100 journalistes . Retour sur une disparition marquante et une naissance difficile.

I>Télé (4 novembre 1999 – 27 février 2017)

« L’information, c’est noble. L’information, c’est un service. L’information, c’est un devoir. L’information, c’est l’un des éléments dynamiques clé de la vie démocratique. Notre réponse, c’est i>Télévision. C’est l’heure, l’heure de l’information. L’heure d’i>Télévision ». Nous sommes le 4 novembre 1999 à midi, c’est Pierre Lescure, président de Canal +, qui ouvre l’antenne par ces mots.  A cette époque-là, on s’informait via les journauxpapier, la radio, les journaux de 13 et 20 heures des grandes chaînes, ou via la chaîne info de TF1, LCI. A ses débuts, la chaîne est moquée car sa rédaction est composée de jeunes journalistes, face à LCI qui peut compter sur l’expérience de la rédaction de TF1.

2005 marque un tournant pour la chaîne. Après qu’i>Télévision soit devenu I>Télé le 9 septembre 2002, le groupe Canal + obtient une fréquence sur la toute jeune TNT pour diffuser son programme d’information gratuitement au niveau national. Mais l’arrivée d’une autre chaîne va venir bouleverser le paysage des chaînes d’info. Son nom : BFMTV. La chaîne du groupe NextRadioTV passe rapidement à la 1ère place. I>Télé campera à la 2ème place.

Le correspondant d’I>Télé dans le Sud-Ouest Vincent Hénin, à quelques instants d’un direct – Photo Franck Paillanave

Le déclin d’I>Télé coïncidera avec l’arrivée d’LCI sur la TNT gratuite, mais également avec l’arrivée de Vincent Bolloré. Le nouveau président du groupe Canal qui décide de mettre à la tête de la chaîne un de ces proches, Serge Nadjar. Malgré cette nomination, la rédaction se plaint de devoir s’autogérer, devant l’absence de stratégie de la part de la direction de la chaîne. Le 10 juin 2016, la rédaction d’I>Télé vote à 89,5% une motion de défiance à l’égard de la direction. 15 jours plus tard, les équipes se mettent en grève une première fois pour protester contre les suppressions de postes prévus.

La fin de la chaîne est digne du Titanic. En octobre 2016, la rédaction se remet en grève. Cette grève de 31 jours sera la plus longue d’un média privé en France. Parmi les revendications de l’équipe : l’absence de ligne éditoriale, la réduction des moyens, l’indépendance de la rédaction, ou encore la mise à l’antenne de Jean-Marc Morandini. La grève se finit par le départ de 100 journalistes (sur 120 initialement), empêchant la chaîne de fonctionner correctement pendant plusieurs semaines. Une cinquantaine d’anciens d’I>Télé ont décidé de créer en début d’année le média web Explicite.

CNEWS : Et maintenant ?

CNews devrait être recentrée sur le sport, la culture et le cinéma, regroupant ainsi les marques fortes du groupe Canal. Un nouveau habillage devrait être mis à l’antenne, avec un nouveau logo, une nouvelle grille des programmes et de nouveaux visages. Quant à Jean-Marc Morandini, il ne devrait arriver sur la chaîne qu’au mois de juin pour animer son émission sur les médias.

Rendez-vous donc lundi à 6 heures pour découvrir CNEWS.