Trigano: +41,6% de bénéfice net et ambitions de « conquête »

Le groupe français Trigano, numéro un européen du camping-car, a publié lundi un bénéfice net en hausse de 41,6 % pour son exercice annuel décalé 2016-2017, et s'est dit déterminé à poursuivre sa stratégie de "conquête".

Trigano, qui a multiplié les acquisitions ces dernières années, a dégagé un résultat positif de 126,9 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 1,7 milliard, lui-même en progression de 29,6 % par rapport à l'exercice précédent, a-t-il précisé dans un communiqué.

L'entreprise, qui possède entre autres les marques Challenger, Elnagh, Arca, Chausson et Rimor, a en outre nettement amélioré sa rentabilité opérationnelle, puisque son bénéfice opérationnel courant, en hausse de 48,3 %, a atteint 8,7 % du chiffre d'affaires entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2017, contre 7,6 % en 2015-2016 et 6 % en 2014-2015.

"Grâce au bon niveau de la demande et à l'augmentation graduelle des capacités de production de camping-cars, les ventes de Trigano ont progressé de 22,7 % à périmètre constant. Les résultats de l'exercice ont bénéficié de cette progression de l'activité, de la maîtrise des coûts et d'une nouvelle amélioration de la productivité", a indiqué Trigano, qui a de surcroît pris fin septembre le contrôle de l'un de ses principaux concurrents, le Slovène Adria.

Trigano, qui s'est félicité d'aborder "l'exercice 2017-18 avec une situation nette consolidée portée à 591,8 millions d'euros et une position de trésorerie nette positive de 82,6 millions", a affirmé vouloir continuer "à mettre en oeuvre une politique de conquête de parts de marché sur l'ensemble du territoire européen".

"Cette politique sera facilitée par l'intégration d'Adria Mobil qui dispose d'une position forte en Europe du Nord et d'implantations homogènes sur l'ensemble des autres pays européens", a ajouté l'entreprise.

Cette dernière a conclu le 22 septembre le rachat de 85 % du propriétaire d'Adria. Ce dernier a réalisé 355 millions d'euros de ventes en 2016 et emploie environ 1.700 personnes, et devrait donc contribuer à voir Trigano dépasser les deux milliards d'euros de chiffre d'affaires en année pleine, si la croissance du marché se poursuit.

L'entreprise a affiché sa sérénité à cet égard lundi.

"La croissance du marché du camping-car en Europe devrait se poursuivre à court et à moyen terme. En effet, certaines zones géographiques sont encore en retard par rapport à leur niveau des années 2007 ou 2008, malgré la croissance démographique de la base de clientèle", a-t-elle fait valoir.

"Par ailleurs, les camping-cars d'occasion récents (moins de 7 ans) disponibles sur le marché, principaux concurrents des camping-cars neufs, sont peu nombreux du fait des réductions drastiques de production de véhicules neufs durant la dernière décennie" marquée par la crise, selon la même source.

Sans donner d'objectifs chiffrés pour l'exercice en cours, Trigano a indiqué qu'il s'attacherait à "poursuivre l'amélioration de la productivité de ses usines grâce aux investissements mais aussi par la modernisation des méthodes de gestion de production".

Le groupe entend également "mettre en oeuvre l'intégration d'Adria Mobil qui devrait générer des réductions du coût des composants utilisés par cette nouvelle filiale et à plus long terme des synergies industrielles".

tq/ef/nas

TRIGANO

13/11/2017 19:06:45 –
Paris, 13 nov 2017 (AFP) –
© 2017 AFP

Laisser un commentaire