TPMP : l’émission de divertissement devenue phénomène de société

Ce jeudi soir, pour la 1000ème de son émission devenue culte, Cyril Hanouna est allé interpeller Emmanuel Macron devant la tour TF1, d’où il sortait après avoir participé à une émission politique. Amusé et visiblement complice du trublion de C8, le candidat En Marche s’est prêté au jeu de saluer l’émission et de lui souhaiter un joyeux anniversaire. Le finaliste de la Présidentielle a également appelé les téléspectateurs de l’émission à aller voter le 7 mai, mettant en avant l’idée que s’abstenir « c’est laisser les autres choisir ». Une séquence surréaliste qui au-delà d’impacter la campagne présidentielle, vient faire pénétrer Touche Pas à Mon Poste ! dans une autre ère. L’émission bascule désormais dans une nouvelle catégorie. De divertissement pur, le programme est devenu un phénomène de société que désormais la sphère politique cherche à s’accaparer. TPMP et son animateur vedette sont devenus les catalyseurs de la jeunesse populaire. Cyril Hanouna et son émission sont maintenant un moyen de parler directement aux jeunes. Après 5 ans dans le groupe Canal, TPMP semble être bien plus qu’une émission de divertissement.

 Hanouna – Macron : duo complice

Afin d’obtenir cette séquence surréaliste, Cyril Hanouna avait bien préparé son coup. L’animateur de C8 avait en effet annoncé le matin même sur Europe 1 son intention d’aller à la rencontre du candidat En Marche ! à sa sortie de la tour TF1. Ce jeudi soir, les images laissent la trace d’une improvisation totale. Cyril Hanouna, en plateau, décide subitement de partir à 23h00 pour se rendre en scooter devant les locaux de la chaîne privée, sans pour autant savoir s’il parviendra à rencontrer Emmanuel Macron. Arrivé devant la tour TF1, la sécurité de la chaîne laisse étrangement Cyril Hanouna attendre Emmanuel Macron qui arrive quelques minutes après. L’animateur interpelle alors le candidat et échange quelques mots avec lui. Mais à y regarder de plus près, la séquence semble au contraire être parfaitement organisée. La rencontre entre le candidat et Cyril Hanouna résulte d’un accord commun entre les deux parties. Cyril Hanouna obtient une séquence qui fait le buzz. Emmanuel Macron cultive son image de candidat jeune, qui bouleverse les codes. Ce moment fait définitivement basculer l’émission. Elle n’est plus un simple divertissement. Elle entre dans une stratégie politique. La séquence s’intègre parfaitement dans la plan d’Emmanuel Macron. Candidat starifié, médiatisé à outrance, Emmanuel Macron se sert presque de Cyril Hanouna pour s’attirer les faveurs de son jeune public. Le candidat à la Présidentielle vient de réaliser un énorme coup de communication. Il vient chercher les jeunes électeurs et les incite à voter pour lui en se rendant à la source même, en parlant et en se montrant proche de leur idole. Emmanuel Macron affirme son image de candidat singulier, jeune, moderne. La séquence est loin d’être improvisée. L’ancien ministre de l’Economie n’est pas surpris par l’arrivée de Cyril Hanouna. Il est parfaitement au courant de ce qu’il va se passer. Il a déjà préparé son discours. Il arrive, avec talent, à se rendre sympathique tout en rappelant l’échéance cruciale du 7 mai. La séquence a été organisée par C8 et les équipes d’Emmanuel Macron, en accord avec la direction de TF1. Hier soir, nous avons bel et bien assisté à une stratégie de communication organisée par le candidat. On est largement loin de la séquence présentée comme improvisée par Cyril Hanouna. Le moment témoigne de l’importance prise par TPMP depuis plus de 5 ans. L’émission est un phénomène de société qui dépasse désormais les cadres de la sphère médiatique. Emblème de la culture populaire et de la jeunesse, le divertissement se retrouve alors à avoir un poids politique. Emmanuel Macron l’a parfaitement compris et s’en est servi hier soir avec brio pour s’adresser directement aux jeunes. Ce jeudi, TPMP est devenu un relai, a fait le lien entre Emmanuel Macron et l’électorat jeune qu’il cherche à cibler.

 

Cinq ans de succès

Le tournant de l’histoire de TPMP, c’est son changement de chaîne. En 2012, Cyril Hanouna passe de France 4 à D8 pour prendre l’access prime-time de la nouvelle chaîne du groupe Canal. L’animateur amène avec lui Touche Pas à Mon Poste !, l’émission qu’il a lancée deux ans plus tôt sur la chaîne publique. Cinq ans plus tard, TPMP fête sa 1000ème émission et est devenu un programme culte, avec son lot de séquences mythiques et de polémiques. L’émission ne laisse personne indifférent et est un véritable phénomène de société. A l’origine de ce succès, une stratégie parfaitement maîtrisée par Cyril Hanouna et ses équipes de production. L’animateur a ainsi été le premier à comprendre l’importance que pouvait avoir Twitter. Dès les premières émissions sur France 4, TPMP a su tisser un lien très fort avec ses téléspectateurs par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Les fans pouvaient en effet envoyer des vidéos, des messages, des photos à l’équipe de TPMP afin d’apparaitre dans l’émission. Plus qu’une émission de télévision, Touche Pas à Mon Poste ! est l’émission des réseaux sociaux. Sur D8, Cyril Hanouna a réussi à développer avec talent une énorme communauté de fans, les fanzouzes. Mettant en avant une certaine idée de proximité entre lui et ses téléspectateurs, l’animateur s’est constitué une véritable armée de fans, qui n’hésite pas à aller au front sur les réseaux sociaux dès que leur protégé et leur émission préférée sont attaqués et critiqués. Lançant des hashtags à la gloire du programme et de son animateur, live-tweetant l’émission en direct afin de la mettre en Trending Topic – sujets les plus commentés sur Twitter – retweetant et commentant chaque photo des chroniqueurs de TPMP, les fanzouzes ont réussi à développer la portée de l’émission. Une forme de passation de pouvoir. Par son excentricité, sa science du direct et son humour, Cyril Hanouna a fait le succès médiatique de TPMP. Il a ensuite transmis le relai à ses fans qui ont réussi à en faire une réussite majeure sur les réseaux sociaux. Mais au-delà de cette stratégie efficace sur Internet, TPMP puise son succès dans sa capacité à entretenir le buzz permanant. Depuis plusieurs saisons, Cyril Hanouna répond à chacune des attaques que l’on peut faire à son encontre. En répondant souvent à des personnalités plus puissantes que lui comme Alain Delon ou Brigitte Bardot, l’animateur a réussi à mettre son émission au cœur de l’actualité. C’est en accumulant les séquences volontairement trashs, en multipliant les polémiques et en répondant perpétuellement aux personnalités qui critiquent son émission que Cyril Hanouna a permis à TPMP de sortir de la sphère médiatique. L’animateur en est alors devenu le symbole assumé de la culture populaire. Les Sardines et Kendji sont devenus les hymnes de l’émission. Et l’arrivée de Quotidien sur la même case horaire en face est venue accentuer cette image. Face à l’émission de Yann Barthès, jugée bobo et branchée, TPMP est l’émission populaire par excellence. En cinq ans, Cyril Hanouna est devenu le chantre de la culture de masse, l’emblème du populaire en utilisant avec une grande maîtrise les réseaux sociaux et la science de la polémique.

Quel avenir pour Cyril Hanouna ?

Un jour la question va forcément se poser : que va bien pouvoir faire Cyril Hanouna après TPMP ? L’émission n’est pas éternelle. L’animateur ne va pas forcément tenir encore cinq ans le rythme d’un programme quotidien et particulièrement intense. Les spectateurs vont peut-être eux-mêmes se lasser de l’émission. Alors à ce moment-là, que pourra faire Cyril Hanouna ? N’est-il pas condamné à être l’animateur d’une seule émission ? N’est-il pas déjà forcé à ne connaître qu’un seul succès ? Car s’il a réussi à développer une énorme communauté de fan, le trublion de C8 a également énormément de détracteurs. Il y a autant de gens qui adulent Cyril Hanouna que de personnes qui le détestent. A ce titre, son aventure sur Europe 1 est terriblement révélatrice des difficultés que pourraient connaître Cyril Hanouna après TPMP. A la rentrée 2014, l’animateur arrive avec Les Pieds dans le Plat pour remplacer Laurent Ruquier, parti présenter Les Grosses Têtes sur RTL. Si l’émission était un succès lorsqu’elle était diffusée entre 10h30 et 12h30, elle est un échec énorme entre 16h et 18h30. Les fidèles d’On Va S’Gêner qui n’avaient pas l’intention d’aller écouter RTL n’ont pour autant pas suivi l’émission de l’animateur de C8, le jugeant bien moins fin et légitime que Laurent Ruquier pour occuper cette tranche. Cyril Hanouna n’a pas réussi à séduire les auditeurs et l’émission s’est arrêtée après deux saisons ternes. Le problème, c’est que les auditeurs d’Europe 1 ne sont pas allés écouter l’émission par manque de sympathie pour Cyril Hanouna tandis que ses fans ne l’ont pas reconnu dans cette émission et n’ont pas retrouvé l’animateur qu’ils aimaient tant dans TPMP. Il s’agit ici du risque principal pour l’animateur de C8. S’il continue encore trop longtemps Touche Pas à Mon Poste !, Cyril Hanouna se coupera définitivement des téléspectateurs qui ne le regardent pas et le jugent négativement. Ceux-ci ne le suivront ainsi pas le jour où il lancera une nouvelle émission, quelque soit la qualité de celle-ci. Mais un jour, Cyril Hanouna n’aura plus la même énergie, la même fouge, et ce sont ses fans originels qui risquent alors de s’éloigner de lui et de le délaisser. Il ne peut pas prendre le risque de s’éterniser. S’il veut continuer sa carrière à la télévision, il est peut-être temps de changer d’image. A moins que son avenir se dirige vers la production et la direction de chaîne comme il le laissait entendre il y a plusieurs semaines dans TPMP.

Ce jeudi soir, TPMP a basculé dans une nouvelle phase de son existence. En interpellant Emmanuel Macron, Cyril Hanouna est devenu l’objet de sa communication. Le candidat d’En Marche a ainsi vu en l’émission de C8 le moyen d’attirer les jeunes, de s’adresser directement à eux pour mieux les séduire. En cinq ans, le programme est devenu un véritable phénomène de société. Succès médiatique monumental, fervent représentant de la culture populaire, emblème d’une certaine jeunesse, TPMP a su maîtriser les réseaux sociaux et les polémiques afin de s’imposer comme l’émission culte des années 2010. Mais à trop chercher le buzz, à trop puiser son succès dans les polémiques, l’émission commence à perdre certains de ses fidèles originels. S’il veut conserver son impact médiatique et prolonger le succès de son émission, il est peut-être temps pour Cyril Hanouna de changer de ton et de se donner une nouvelle image.

20 ans. Etudiant en Licence d’Histoire à Aix-Marseille. Passionné de sport, de musique et de médias. Animateur à mes heures perdues

Laisser un commentaire