Tour de France : les trois leçons d’une quatorzième étape « casse-pattes »

La côte finale de Rodez a souri au puncheur Michael Matthews et coûté cher au désormais ex-Maillot jaune Fabio Aru. Ce Tour est fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *