La Russie et l’OTAN se testent

Opération Zapad 2017, ou plutôt Ouest 2017. Depuis plus d’un mois, quelque 12.700 militaires, 7.200 Bélarusses et 5.500 Russes, participent à des exercices qui visent à protéger la Russie d’une éventuelle attaque sur son territoire. Ces exercices « ont une portée antiterroriste et un caractère purement défensif », a indiqué lors d’une conférence de presse le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine. Ce dernier accuse les médias et les capitales occidentales de « faire circuler des mythes à propos de la soit-disant ‘menace russe’. Quels sont les enjeux réels de ces exercices ? Toutes les réponses à vos questions avec Fabien Herbert des Yeux du Monde.

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l’actualité depuis le plus jeune âge.
Créateur de C L’Info

Laisser un commentaire