Royaume Uni : l’hiver pousse le système de santé au bord de la crise de nerfs

Alors que le National Health Service fête en 2018 sa soixante-dixième année d’existence, les hôpitaux britanniques se retrouvent sous une pression sans précédent en ce début d’hiver. Toutes les opérations considérées comme “non urgentes” – soit 55 000 – ont été reportées au 31 janvier. La presse britannique s’inquiète.

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l’actualité depuis le plus jeune âge.
Créateur de C L’Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *