Royaume Uni : l’hiver pousse le système de santé au bord de la crise de nerfs

Alors que le National Health Service fête en 2018 sa soixante-dixième année d’existence, les hôpitaux britanniques se retrouvent sous une pression sans précédent en ce début d’hiver. Toutes les opérations considérées comme “non urgentes” – soit 55 000 – ont été reportées au 31 janvier. La presse britannique s’inquiète.

Martin Arnal Auteur

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l'actualité depuis le plus jeune âge. Créateur de C L'Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.