Comment le PSG à-t-il réussi à battre le Barça ?

Hier soir, le Paris Saint Germain s’est imposé sur sa pelouse 4 buts à 0 contre le Barça. Un doublé de Di Maria (18′ ; 55′) , un but de Draxler (40′) et enfin un d’Edinson Cavani pour achever le tout. Personne ne s’attendait à une telle domination parisienne, comment le PSG s’y est-il pris pour réussir à battre le barça ? 

Ils sont rentrés dans le match dès la première seconde

En effet, dès les premières minutes, on a vu un PSG qui en veut, avec des efforts collectifs, un pressing haut et la capacité à garder le ballon et des occasions dès les premières minutes, avec un but à la 18′ sur un magnifique coup franc de Di Maria

Chacun a mis du sien 

  Dans ce match, on peut voir que tous les parisiens étaient     impliqués, beaucoup prédisaient que Kimpembe allait      passer à côté de son match face au grand Lionel Messi. En  réalité, il s’est produit tout le contraire puisque Presnel  Kimpembe a fait un match énorme épaulé de Marquinhos,    et un Lionel Messi transparent. Meunier a été pris de  vitesse par le brésilien Neymar dans quelques phases de jeu, mais a cependant fait un très bon match avec une passe décisive pour Cavani en 2ème mi-temps après avoir fait un rush solitaire d’une cinquantaine de mètre sans être inquiété, il a d’ailleurs déclaré : « Ça m’a étonné. Même moi par rapport à la passe décisive que je mets à Edi , j’ai fait 50m tout seul. Je me suis dis « comment c’est possible? » Ça m’a un peu choqué mais c’est tellement un travail abouti qu’en réalité, ça devait se passer parce qu’on a tout fait à la perfection. »

Le milieu Parisien a été énorme, avec une très grande prestation en première période du Français Blaise Matuidi qui a su, comme à son habitude fournir des efforts considérables. Tout comme Blaise Matuidi, l’Italien Marco Verratti a fait un très bon match avec une passe décisive pour Draxler à la 40′ après une récupération de balle de Rabiot sur Messi, et preuve de ses efforts, il a demandé le changement à la 70′ remplacé par le jeune Nkunku. L’autre Français dans ce milieu Parisien, Adrien Rabiot a été très solide dans le match défensivement, et n’a déçu personne puisqu’il était présent sur presque tous les deuxièmes ballons, il a participé au pressing collectif de l’équipe, il a donc fourni, comme les deux autres milieux de terrains du Psg, une excellente prestation.  

Enfin offensivement, les 3 titulaires (Cavani, Di Maria, Draxler) ont marqués un but et Di Maria s’est même permis de mettre un doublé. Les 3 ont réalisés un excellent match Di Maria remplacé par Lucas à la 60′ malgré un très bon match et Draxler par Pastore à la 86′. Draxler a su se montrer dangereux face au but Barcelonais, notamment à la 33′ avec une frappe repoussé en corner par Ter Stegen, mais ce n’est pas la seule!

Ils n’ont pas lâchés les efforts, même en seconde période 

Effectivement, si certains pensaient qu’en 2ème mi-temps, le PSG allait baisser le rythme pour essayer de garder le 2-0 acquis en première période, et bien non! dès le début de la seconde période, au coup de sifflet, Matuidi a réussi à récupérer la balle dans les pieds Barcelonais. Malgré un nombre de tirs bien moins élevé qu’en première période  (11 Tirs dont 7 cadrés en première période contre 5 Tirs et 3 cadrés) On voit que les parisiens ont su être réalistes avec seulement 3 tirs cadrés mais 2 buts !

Ils étaient sur tous les deuxièmes ballons

Pour finir, ce qui a permis aux parisiens de récupérer beaucoup de ballons, ce sont les deuxièmes ballons, en effet, ils étaient presque sur tous les deuxièmes ballons (beaucoup Rabiot mais pas seulement) et cela leurs a permis de repartir.

Un point ou les Barça a dominé, mais ce n’est pas étonnant, il s’agit de la possession de balle, elle est de 43% pour le PSG et de 57% pour le Barça. Ce n’est pas pour autant que le Barça a été dangereux pour le PSG puisque sur l’ensemble du match, le Fc Barcelone n’a réussi a cadré qu’une seule frappe (sur 6 tirs sur l’ensemble du march), chose rare pour cette équipe!

Laisser un commentaire