Présidentielle: Hamon reconnaît une « sanction historique » pour le PS

Benoît Hamon, le candidat PS à la présidentielle éliminé dès le premier tour, a reconnu dimanche une sanction « historique » pour le PS et appelé à voter pour Emmanuel Macron afin de « battre le plus fortement » possible Marine Le Pen.

Admettant un « désastre », le vainqueur de la primaire organisée par le PS « assume pleinement la responsabilité (de la défaite ndlr) sans (s)e défausser sur les circonstances du quinquennat ni les trahisons ».

« Cet échec est une profonde meurtrissure, je mesure la sanction historique, légitime, que vous avez exprimée envers le parti socialiste », a-t-il ajouté, estimant toutefois que « la gauche n’est pas morte ».

« Vous attendez une renaissance, ce soir elle est douloureuse, demain, elle sera féconde », a-t-il déclaré à son QG de campagne.

M. Hamon a ensuite appelé à « battre le plus fortement et le plus puissamment possible le front national (…) en votant pour Emmanuel Macron ».

Il a appelé à voter pour le candidat d’En Marche! « même si celui-ci n’appartient pas à la gauche et n’a pas vocation à la représenter demain. Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la République ».

Sa porte-parole Aurélie Filippetti a aussi jugé « indispensable » de « contrer la menace FN », sur France 2.

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l’actualité depuis le plus jeune âge.
Créateur de C L’Info

Laisser un commentaire