Orly : Récit d’une matinée de peur

Hier matin, Ziyed Ben Belgacem, un Français d’origine tunisienne de 39 ans, braqueur multirécidiviste signalé comme radicalisé en prison s’est attaqué à une patrouille de militaire engagé dans la mission sentinelle de la protection de l’aéroport parisien Orly. Cet homme a essayé de désarmer une militaire faisant parti du corps de l’armée de l’air, qui a réussi à garder son arme en se débattant à terre. Ses collègues sont vite intervenus et ont abattus l’homme. Le trafic aérien a été interrompu à Orly, le hall a été évacué. Une équipe de démineurs est intervenu pour vérifier que l’homme n’était pas équipé d’une ceinture d’explosifs. Une fois la vérification terminé, on a retrouvé un bidon d’essence dans le sac à dos de l’homme.

Le trafic aérien a pu reprendre progressivement dans les heures suivantes.

Les militaires  ont donc su réagir vite, et ont bien réagi. Sans cette intervention, cela aurait pu provoquer un massacre. Il n’y a donc eu aucun blessé physique.

Nous adressons donc nos soutiens à tous ces militaires, ainsi qu’à nos forces de l’ordre, qui tous les jours risquent leurs vies pour nous protéger.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.