Macron veut faire entrer la baguette au patrimoine mondial de l’Unesco

La baguette de tradition française est l'une des fiertés de l'Hexagone, enviée par de nombreux pays étrangers. Aussi, Emmanuel Macron souhaite que l'Unesco inscrive ce mets au patrimoine mondial de l'humanité, comme il l'a déclaré vendredi 12 janvier à Europe 1, après avoir reçu des représentants des boulangers qui lui en avaient fait la proposition à l'occasion de la traditionnelle galette des Rois. « La France est un pays d'excellence dans le pain parce que la baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l'excellence et le savoir-faire et donc c'est pour cette raison qu'il faut l'inscrire au patrimoine, parce que l'inscrire, ce n'est pas simplement inscrire le nom de la baguette, c'est avec elle inscrire des ingrédients, un savoir-faire et un tour de main », a déclaré le président de la République, appuyant une demande du président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNPBF), Dominique Anract.

Pour M. Anract, la baguette, un produit « merveilleux » fait de farine, d'eau, de sel et de levure, « aurait sa juste place » au patrimoine mondial. Avec la tour Eiffel, elle est l'un des principaux symboles français, avait-il déclaré à RTL. Il comptait faire cette demande auprès d'Emmanuel Macron lors d'une réception à l'Élysée des maîtres boulangers pour l'Épiphanie vendredi après-midi. « La baguette, c'est le quotidien des Français, et le pain, c'est une histoire particulière, c'est le quotidien le matin, le midi et le soir pour les Français », a souligné de son côté Emmanuel Macron. Et de relever : « Il n'y a pas d'histoire de religion, tout le monde en a, ça fait partie de l'humanité depuis le début », a-t-il encore relevé.

La France, pays aux 33 000 boulangeries

« Je connais nos boulangers, ils ont vu que les Napolitains avaient réussi à classer leur pizza au patrimoine mondial de l'Unesco, donc ils se disent pourquoi pas la baguette ? Et ils ont raison », a-t-il conclu, après avoir reçu des maîtres boulangers à l'Élysée peu après la fête chrétienne de l'Épiphanie, marquée par le partage de la « galette des Rois » contenant une fève. Selon M. Anract, la France compte 33 000 boulangeries. L'art du pizzaïolo napolitain qui fait valser la pâte dans les airs est entré en décembre au patrimoine immatériel de l'humanité, après une « pétition mondiale » signée par 2 millions de personnes pour en soutenir l'inscription.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *