L’application SAIP sert-elle à quelque chose ?

La question peut se poser après l’attaque sur les Champs-Elysées ce jeudi soir. Aucune alerte n’a été envoyée à travers cette application du ministère de l’Intérieur et du Service d’information du Gouvernement. L’application a été crée après les attentats de janvier et novembre 2015, afin d’alerter et d’informer la population en cas d’attentat ou de risques majeurs naturels ou technologiques. Seul soucis : l’application n’a pas encore montré son utilité depuis le 8 juin 2016, jour de sa sortie.

Pourtant, entre temps, les attentats de Nice et de St Etienne du Rouvray, ou encore les attaques récentes au Louvre et à Orly sont passés par là. Mais entre retard d’alerte voire absence d’alerte, on peut se demander si cette application sert réellement à quelque chose.

Pour l’instant, la réponse est : non, elle ne sert à rien. Le Ministère de l’Intérieur préfère privilégier les réseaux sociaux pour communiquer. Alors, pourquoi ne pas utiliser cette application qui, d’après Le Monde, a coûté 400 000 € à l’Etat?

Peut être que l’explication se trouve sur le téléchargement de l’application. En effet, sur Google Play, on peut voir qu’il y a eu entre 100 000 et 500 000 téléchargements.

Reporter basé à Pau pour la couverture de l'actualité dans le Sud de la France et en Espagne. Spécialiste média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :