L’application SAIP sert-elle à quelque chose ?

La question peut se poser après l’attaque sur les Champs-Elysées ce jeudi soir. Aucune alerte n’a été envoyée à travers cette application du ministère de l’Intérieur et du Service d’information du Gouvernement. L’application a été crée après les attentats de janvier et novembre 2015, afin d’alerter et d’informer la population en cas d’attentat ou de risques majeurs naturels ou technologiques. Seul soucis : l’application n’a pas encore montré son utilité depuis le 8 juin 2016, jour de sa sortie.

Pourtant, entre temps, les attentats de Nice et de St Etienne du Rouvray, ou encore les attaques récentes au Louvre et à Orly sont passés par là. Mais entre retard d’alerte voire absence d’alerte, on peut se demander si cette application sert réellement à quelque chose.

Pour l’instant, la réponse est : non, elle ne sert à rien. Le Ministère de l’Intérieur préfère privilégier les réseaux sociaux pour communiquer. Alors, pourquoi ne pas utiliser cette application qui, d’après Le Monde, a coûté 400 000 € à l’Etat?

Peut être que l’explication se trouve sur le téléchargement de l’application. En effet, sur Google Play, on peut voir qu’il y a eu entre 100 000 et 500 000 téléchargements.

Reporter basé à Pau pour la couverture de l’actualité dans le Sud de la France et en Espagne. Spécialiste média.

Laisser un commentaire