Jean d’Ormesson, détective cosmique

Après avoir tour à tour parlé de lui, de ses amours, de sa famille et de l'histoire du monde, Jean d'Ormesson a, depuis la biographie divine Dieu, sa vie, son œuvre (1980), élargi sa focale d'écrivain à l'Univers entier. Le Créateur, ou le big bang, en donnant naissance au « roman » fabuleux de l'espace et du temps, n'est-il par l'écrivain suprême ?

Très marqué par l'ouvrage Les Deux Cultures de Charles Percy Snow, qui constatait le divorce entre la science et les humanités, le Guépard de Neuilly, comme le prince Salina du roman de Lampedusa, s'est ainsi lancé, sur le tard, dans une carrièr…

Article réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous

Consultez notre dossier : Jean d’Ormesson est mort

Laisser un commentaire