J.K. Rowling défend Depp après des accusations de violence conjugale

J.K. Rowling défend Depp après des accusations de violence conjugale
©
AFP/Archives
/ Justin TALLIS AFP/Archives

La romancière britannique J. K. Rowling, auteur des aventures de Harry Potter, a défendu le choix de l'acteur américain Johnny Depp pour le prochain film des "Animaux fantastiques" face à des fans ayant réclamé son remplacement après des accusations de violence conjugale.

Le comédien, qui y joue le rôle du méchant Gellert Grindelwald, a été accusé par son ex-épouse Amber Heard de violence physique pendant leur procédure de divorce.

L'actrice a cependant retiré ses accusations l'an dernier après que le couple fut parvenu à un accord à l'amiable mettant fin à leur union.

Des fans ont réclamé que le rôle joué par Johnny Depp soit attribué à un autre acteur dans le film de la Warner Bros "Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald" (Les Animaux fantastiques, les crimes de Grindelwald), qui doit sortir en novembre 2018.

"Les fans de Harry Potter ont posé des questions et eu préoccupations légitimes sur notre choix de maintenir Johnny Depp dans le rôle" de Grindelwald", a déclaré Mme Rowling dans un communiqué publié jeudi soir sur son site web.

Elle ajoute que le metteur en scène David Yates et elle-même ont envisagé de désigner un autre acteur après l'écho de la controverse dans les réseaux sociaux mais qu'ils avaient finalement décidé de respecter les termes du divorce entre les deux acteurs américains.

"Les accords mis en place pour protéger la vie privée de deux personnes, qui ont toutes deux exprimé le désir de poursuivre leur vie, doivent être respectés", a expliqué la romancière à succès.

"Sur la base de ce que nous savons des circonstances, les producteurs et moi n'ont non seulement pas de problème avec le casting d'origine mais sommes aussi sincèrement heureux d'avoir Johnny pour incarner un personnage central des films", a ajouté J.K. Rowling.

La romancière britannique J. K. Rowling pose à son arrivée à une cérémonie au Royal Albert Hall de Londres le 12 février 2017. © Justin TALLIS AFP/Archives
La romancière britannique J. K. Rowling pose à son arrivée à une cérémonie au Royal Albert Hall de Londres le 12 février 2017. © Justin TALLIS AFP/Archives

Tous ses fans n'ont cependant pas accepté cette décision, certains exprimant leur désaccord sur Twitter, où la romancière est suivie par 13,6 millions de gens. L'un d'eux s'est dit "terriblement déçu" et un autre a jugé la décision "inacceptable".

Le prochain film est la suite du premier film "Les Animaux fantastiques", également mis en scène par David Yates et sorti l'an dernier. Ils font partie d'une série de cinq films qui se déroulent dans le même monde que les livres et films ayant pour héros le jeune sorcier Harry Potter mais se situent plusieurs décennies auparavant.

08/12/2017 09:21:37 –
Londres (AFP) –
© 2017 AFP

Laisser un commentaire