Eric Vigier « Le fait d’avoir enlevé une certaine autorité au personnel au profit des détenus nou

L’état des centres de détention et maisons d’arrêt en France est partout montré du doigt: épinglé par le Conseil de l’Europe, l’univers carcéral français est marqué par l’insécurité entre les détenus et l’insalubrité. Les vagues de suicides recensées sont l’un des symptômes du malaise dont souffrent les prisonniers comme le personnel des établissements pénitentiaires. Il y a un record de 69 430 personnes incarcérées en France au 1er mars 2017, un surpeuplement de 18% par rapport au nombre de places existantes. Le même mois, à quelques semaines de l’élection présidentielle, le directeur de l’administration pénitentiaire Philippe Galli démissionne. Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas a demandé, en septembre 2016, la construction de plus de 10 000 nouvelles cellules d’ici 2025.

Entretien avec Eric Vigier, secrétaire local EFAP-UNSA à la maison d’arrêt de Pau.

Reporter basé à Pau pour la couverture de l'actualité dans le Sud de la France et en Espagne. Spécialiste média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :