Dominique Andolfatto « Le syndicalisme français est fracturé depuis longtemps »

Entre 150 000 et 210 000 personnes ont manifesté le 1er mai à l’appel essentiellement de la CGT à défaut d’être rejointe par FO et la CFDT. Mais alors qu’ils ne représentent que 8% du salariat français, que valent désormais les syndicats.

L’invité :
Dominique Andolfatto
Professeur de science politique à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l'actualité depuis le plus jeune âge. Créateur de C L'Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :