Avec CookAngels, la cuisine faite maison est réinventée !

Créée en 2012, la start-up propose des kits-repas préparés à cuisiner soi-même à la maison. L’entreprise tente de s’imposer au coeur d’un marché ultra-concurrentiel et en plein essor.


Créée en 2012 par Charlotte Sierazki et Joy Solal, la start-up Cook Angels se positionne sur le marché de la livraison d’ingrédients pour la préparation de recettes. La jeune pousse parisienne, accompagnée par le Hub

Joy & Charlotte, Fondatrices

Bpifrance, a pris le temps d’observer le marché et d’ajuster sa formule pour trouver son public. “Notre constat de départ, c’est qu’il n’existait pas de service pour manger bien, sainement et rapidement chez soi, explique Charlotte Sierazki. Il fallait faire un arbitrage entre une recette bonne, sain et rapide à préparer. On a voulu proposer les trois à la fois avec un service permettant de cuisiner de bons plats sains sans perdre de temps“.

Aujourd’hui, Cook Angel livre dans toute la France. La start-up fait appel à des prestataires extérieurs pour la livraison partout en France. Toutefois, l’entreprise ne comunique pas sur ses résultats, cette dernière se situant “sur un marché fortement concurrentiel“, mais se dit en forte croissance. Et pour assurer la livraison dans toute la France, la jeune entreprise travaille avec différents chefs, lui permettant de proposer des recettes avec une large diversité de produits, d’origines et de saveurs. Parmi ses fournisseurs, la Maison Rostang, un gage de qualité pour ses produits frais. Quant aux eats-bags, sacs de transports, ceux-ci sont préparés dans un laboratoire du XVIIe arrondissement avant d’être livrés dans le respect de la chaine du froid.

Notre constat de départ, c’est qu’il n’existait pas de service pour manger bien, sainement et rapidement chez soi – Charlotte Sierazki, Fondatrice

Les clients peuvent souscrire pour deux à trois plats par semaine pour 2 ou 4 personnes (39 euros pour deux, 76 euros pour quatre) parmi trois propositions : un plat de viande, de poisson, et un végétarien. Une carte limitée pour optimiser les coûts, limiter le gaspillage mais aussi “proposer des ingrédients de qualité“.

Exemple de panier Cook Angels

Pour l’aider à financer son développement, Cook Angels a réalisé deux levées de fonds auprès d’Alaia partners et de plusieurs business angels, la première de 315 000 euros en mars 2014, la seconde de 540 000 euros en septembre 2015. En phase de scale-up, la jeune Food Tech, qui a bénéficié d’une aide pour le développement de l’innovation, s’est rapprochée de Bpifrance Le Hub. « Nous pouvons rencontrer dans un cadre informel et en petit comité des entrepreneurs ayant connu le succès, parler avec eux à bâtons rompus de leur réussite, des obstacles et cela nous aide ». Les deux entrepreneures se félicitent aussi de pouvoir entrer en relation avec de grands groupes de l’agroalimentaire avec lesquels elles espèrent développer des partenariats. De même elles soulignent l’importance de la visibilité de leur entreprise que leur offre l’accompagnement du Hub, notamment à travers leur participation à des événements, salons ou conférences. Aujourd’hui, Cook Angels revendique plus de 1 000 clients actifs avec un taux de fidélité de 70 %. Il semble que la mayonnaise prenne bien.

Nous vous invitons donc grandement à aller visiter le site internet de Cook Angels, et à commander vos plats préférés, que vous soyez à Paris, Marseille ou Annecy !

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l’actualité depuis le plus jeune âge.
Créateur de C L’Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *