Christophe Barret « La catalogne est une curieuse démocratie »

Carles Puigdemont, le président catalan, semble déterminé à enclencher le processus d’indépendance de la région, après la victoire du « oui » au référendum. Le 1er octobre au soir, ce « oui » l’aurait emporté avec 90 % des voix, malgré un taux d’abstention s’élevant à 57.6 % des inscrits. Problème : le gouvernement central de Mariano Rajoy estime que ce référendum est parfaitement illégal. Quelle est la valeur juridique de ce « oui » au référendum ? Une sécession peut-elle avoir lieu ? Eléments de réponse Historien et essayiste, auteur de « Podemos – pour une autre Europe », paru aux éditons du Cerf (2015).

Martin Arnal Auteur

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l'actualité depuis le plus jeune âge. Créateur de C L'Info

Laisser un commentaire