/Ail Macron, 1er Gebieter du nouveau lander de Frankreich

Ail Macron, 1er Gebieter du nouveau lander de Frankreich

20h00 c’est fait, Emmanuel Macron, l’ami qui vous veut du mal, vient d’être élu 1er Gebieter du nouveau lander de Frankreich. A 39 ans ce grand démocrate qui n’a jamais été élu à aucune élection, car passer par l’élection, déclarait-il le 28 mai 2015, est un cursus d’un ancien temps , est le plus jeune lauréat de cette élection, devant Valéry Giscard d’Estaing de 8 ans et 8 mois, et seulement le second, après Georges Pompidou a venir de la banque Rothschild..
Les politologues vont gloser sur la participations et les chiffres, mais au-delà du résultat, attendu, qui n’est une surprise pour personne car chaque candidat qui avait ses chances avait pour objectif de se retrouver au deuxième tour face à marine Le Pen, c’est la façon dont cette élection a été gagnée qui pose questions..

Comment ce pur produit du système, assistant du Philosophe Paul Ricoeur, haut fonctionnaire Inspecteur des finances. Une petite caste de moins de 300 personnes, l’aristocratie des énarques qui ont choisi de faire partie d’un corps de l’Etat qui contrôle Bercy et le secteur financier, peu enclins aux grandes remises en question, dont l’influence est un mélange de corporatisme et de conservatisme, banquier d’affaires chez Rothschild, 400 000 euros brut annuels, 2,8 millions d’euros de prime pour une opération de rachat d’une branche de Nestlé dans la branche la plus parasitaire et destructrice de valeur les fusions-acquisitions, a-t-il pu se hisser aussi haut en aussi peu de temps Et enfin secretaire general de l’Elysee et Ministre des finances.

Coup d’Etat médiatique

L’affaire Macron a commencé par le signal lancé par Jacques Attali à la presse en février 2015, en leur assurant qu’Emmanuel Macron aurait «l’étoffe d’un président de la République». Puis des journaux, des radios et les télévisions ont commencé à répéter à l’envie : « l’iconoclaste » Macron incarne le « renouveau » et la « modernité ». Cette phrase est celle que répètent aussi tous ses supporters et même ceux qui sont indécis. Un véritable bourrage de crâne. Une avec ou sans sa femme, plus de 10 000 articles, dans Libération, l’Obs, l’Express, Le Monde, Les Inrocks, Gala, Le Point et d’autres, beaucoup d’autres. Une exposition toujours sous ses meilleurs attraits, à l’inverse de son rival le plus sérieux pour le second tour, François Fillon qui voit ses problèmes s’etaler en gros dans tous les médias.

L’un commence à baisser malgré sa base assez stable de militants et l’autre le grignote jusqu’à le dépasser à quelques semaines du premier tour. Macron a gagné l’élection avec l’appui de tous les médias, grâce à la prestation ratée de Marine Le Pen qui s’est pris les pieds dans le tapis au moment ou cela comptait le plus et surtout grâce à son discours ambigu, dont il n’est jamais sorti, et double qui s’adresse à tout le monde, en s’appuyant sur le principe de l’écoute sélective. Le barrage au Front National a mieux fonctionné que prévu sans déclencher l’hystérie d’il y a 15 ans.

Quelle politique?

Libéral « de gauche » et européen convaincu comme la quasi-totalité des membres du gouvernement Hollande ; Les solutions économiques qu’il préconisait face à la crise, celles du Parti socialiste depuis 1983, n’avaient décidément rien d’original ni d’efficace. Au contraire.

La politique économique est très claire et il l’a annoncé : il va libérer toutes les entraves et réduire toutes les protections pour permettre la compétition du tous contre tous. Il veut l’Ubérisation de la société avec tout ce que cela représente de misère pour ceux qui sont en bas de la chaîne et de profits pour ceux qui sont en haut. La France va devenir un nid de start-up mais tout le monde ne deviendra pas pas Mark Zuckerberg. Loin s’en faut.

Socialement nous aurons des réformes sociétales classiques en pagaille, pour les minorités. Les homosexuels seront servis en priorité, mais aussi transexuels et les autres. Nous irons plus loin dans tout ce qui est PMA, GPA mais aussi dans toutes les expériences docteur Mabuse comme la création d’enfants in vitro avec l’ADN de leurs deux pères. Il y a beaucoup d’argent derrière toutes ces techniques qui sont presque prêtent et ne demandent qu’à avoir un marché. Monsieur Macron leur offre. Mais on sait aussi déjà qu’il y aura des problèmes avec la retraite par points et la suppression des allocations chômages. Enfin la mise en place de la nouvelle féodalité bancaire dont les banquiers centraux sont les nouveaux rois .

A l’international nous serons évidemment sur la ligne Berlin-Washington. Fidèlement. Sans devier. Macron n’a aucune idée force à l’international et sera heureux d’être un allié complaisant et docile.

La révolte étouffée jusqu’à quand?

La lutte factice contre l’extrême-droite a très bien fonctionnée et les électeurs vont communier après cette victoire en trompe-l’oeil.
Très vite trois problèmes vont se poser: L’insécurité culturelle, elle va s’aggraver avec une l’immigration illimitée voulue par Macron. L’insécurité physique va exploser avec la hausse de la criminalité due à la politique exclusivement en faveur des riches qui va faire exploser l’insécurité sociale et déclasser et paupériser de plus en plus de de gens. Avant cela les lois travail puissance 1000 qui vont passer dès le mois de juillet devrait remettre de l’huile sur le feu.

Que va devenir Marine Le Pen?

Son passage catastrophique lors du débat a très certainement pesé dans la lourde défaite de ce soir. Au dessous d’un certain seuil entre 25% et 30% elle devrait démissionner. La France vient d’abandonner à l’instant grâce aux imbéciles bien-pensants, incultes politiques, froussards manipulés et autres idiots utiles, encore eux, qui pensaient combattre le fascisme, toute forme de souveraineté. La banque a réussi son coup d’État silencieux sans violence sans coup de feu sans même le moindre questionnement des électeurs français qui ont voté pour un employé de banque,avec le sourire, et pour la fin de leur nation et sa vassalisation.