15 novembre 1862. La danseuse Emma Livry prend feu sur la scène de l’Opéra.

Le lendemain du 15 novembre 1862, jour du drame, les frères Goncourt notent dans leur Journal : "Sous la couverture mouillée que le pompier lui avait jetée, la pauvre danseuse si horriblement brûlée hier, Emma Livry, s'était mise à genoux et faisait sa prière." Une prière qui tombe dans l'oreille d'un sourd puisque, huit mois plus tard, la jeune femme décède d'une septicémie provoquée par ses brûlures, acquises lors d'une répétition générale à l'Opéra de Paris.

Ce jour-là, Emma Livry attend en coulisse d'entrer en scène pour incarner Fenella dans La Muette de Portici. Voilà…

Article réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous

Laisser un commentaire