#14 Afrique, Allemagne, Tennis

Au sommaire cette semaine :

Emmanuel Macron a réussi son « grand oral » africain, mardi 28 novembre, dans la capitale du Burkina Faso. Lors d’un discours qui se voulait fondateur, puis d’un échange inédit avec les étudiants de Ouagadougou, il l’a passé avec sa capacité éprouvée à bousculer les tabous, à forcer le dialogue et à tracer une vision, en l’occurrence celle du partenariat qu’il souhaite promouvoir entre Paris – et plus largement l’Europe – et l’Afrique.

C’est une première depuis la création de la République fédérale allemande en 1949. Après des semaines de négociations dans la foulée des législatives du 24 septembre, les conservateurs d’Angela Merkel (CDU-CSU), les libéraux (FDP) et les écologistes n’ont pas réussi à s’entendre pour former un gouvernement de coalition.

À force de la vouloir plus que tout et plus que n’importe qui, la France a fini par décrocher enfin sa dixième Coupe Davis. Ainsi, après de si longues années d’attente, la quête longtemps désespérée du tennis français est accomplie.

 

Martin Arnal Auteur

18 ans, Etudiant en première année de relations internationales, passionné par l'actualité depuis le plus jeune âge. Créateur de C L'Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.