13 novembre 1909. Une suffragette fouette Winston Churchill sur le quai d’une gare

Une féministe aussi gonflée que la Britannique Theresa Garnett, ça n'existe plus. En comparaison, les chiennes de garde actuelles ressemblent à des teckels édentés. À 21 ans, cette suffragette, militant pour le droit de vote des femmes, multiplie les attentats contre les machos britanniques. Elle n'a pas froid aux yeux, la gamine. Le samedi 13 novembre 1909, Theresa s'attaque carrément au pitbull de Sa Gracieuse Majesté, Winston Churchill. Certes, ce n'est pas encore l'homme qui fait plier Hitler, mais, à 35 ans, il est déjà ministre du Commerce extérieur. Et surtout, à ses yeux, le membre…

Article réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous

Laisser un commentaire